Allez on démarre la semaine avec une petite Interview du jeune rider de Caen, Jérémy Parry. Il nous parle de sa passion pour la trottinette freestyle, de son matos et de son avenir.

Nom : Parry
Prénom : Jérémy
Surnom : Jérém, Jéréry
Date de naissance : 12 août 1998
Résidence : Caen
Taille : 1m65
Poids : 50 kg
Sponsors : Avenue de la glisse
Riders favoris : Il y a plein de Français que j’aime vraiment beaucoup comme Jonathan Perroni, Cyrille Pouyaud, Jérémy Suchet, Lambert Judith, Martin André, Nicolas Oberlaender mais au delà de la France, c’est Logan Fuller que je préfère.

Avenue de la Glisse : Salut Jérémy, peux-tu te présenter brièvement pour les internautes d’Avenue de la Glisse ?

Jérémy : Salut les riders ! Je m’appelle Jérémy Parry, j’ai 15 ans et je roule à Caen pour Avenue de la Glisse!

Avenue de la Glisse : Comment en es-tu arrivé là ? Depuis combien de temps pratiques-tu cette discipline ?

Jérémy : J’ai commencé quand mon voisin c’était fait offrir une trottinette de balade, j’ai essayé et j’ai directement accroché. J’ai ensuite regardé des vidéos sur Youtube comme celles de Ryan Williams mais tout ce monde était inconnu pour moi. J’ai cherché dans mon garage et j’y ai trouvé une Jd Bug pour ensuite m’acheter ma première trottinette freestyle chez Avenue de la Glisse d’ailleurs. J’ai eu des hauts et des bas dans ce sport mais j’ai continué et je n’ai pas baissé les bras. Ça fait maintenant 3 ans que je roule.

Avenue de la Glisse : Qu’est ce qui te motive dans cette discipline ?

Jérémy : Ce qui me motive le plus ce sont les vidéos de trotts, j’en regarde du matin au soir, j’adore ! Ça me motive tellement quand je roule, ça me donne l’inspiration, la force, l’adrénaline.

Avenue de la Glisse : Pratiques-tu d’autres sports ?

Jérémy : Je fais un peu de tennis depuis 9 ans mais ce n’est pas comme la Trott. La Trott, c’est ma vie, je ne me vois pas vivre maintenant sans le monde de la Trott. On peut y faire tellement de chose : des rencontres, des voyages… Et c’est ça que je préfère ! C’est ce qu’il y a tout autour de la Trottinette.

Avenue de la Glisse : Quel(s) sont tes tricks préférés ?

Jérémy : J’adore faire des 360 whip, je trouve ça super marrant, à chaque début de session je fais un 360 whip, partout, en fly out, en transfert, en flat, en sortie de rail/curb… On peut vraiment faire plein de combos avec ce tricks, 360 bus to whip, 540 whip, 360 double whips… J’aime beaucoup faire des huricane aussi, glisser sur un rail carré, rond, sur un curb, ledge en arrière c’est une superbe sensation ! On peu glisser longtemps quand on est bien calé et c’est très amusant !

Avenue de la Glisse : Tu es plus street ou park ? Pourquoi ?

Jérémy : Je me considère comme un rider polyvalent mais je préfère le street bien plus que les autres choses. C’est dans les skatepark que l’on trouve les meilleurs curb et rail mais c’est beaucoup plus drôle de se promener dans la ville et de trouver un nouveau spot. Caen n’est pas une très grande ville et les riders street ne sont pas nombreux. Rouler en street tout seul, c’est nul. C’est pour ça qu’on me voit souvent dans les parks et que je street qu’avec les skateurs, rollers, bmx. C’est souvent les sessions que je préfère, rouler en street avec skates/bmx/rollers c’est ouf ! Je fais aussi beaucoup de gap en street à Caen, on en trouve partout !

Avenue de la Glisse : Peux-tu nous présenter ta trottinette ?

Jérémy :
Deck : district v3 repeint en noir
Bar : phœnix Cooper Klaar chrome
Fourche : apex zéro chrome
Roues : 2 eagles 110mm core noir/ gomme blanche
Jdd : tilt noir
Pegs  : 2 tilt chromo noir à l’avant et un urban art aluminium à l’arrière
Poignées : odi noir
Scs : Proto baby noir
Roulements : abec 3 Grip: grip de skate
Ma trottinette me va parfaitement, elle est à mes dimensions, elle est bien solide pour les gaps et j’aime ses couleurs chrome/noire plutôt sobre. Elle n’a aucun jeu.

Avenue de la Glisse : Peux-tu nous décrire la trottinette parfaite pour toi ?

Jérémy : J’aime bien les Decks longs, les SCS qui sont pratiques et qui ne prennent pas de jeu, 3 Pegs plutôt en aluminium et les Bars d’hauteur moyenne. La seule pièce que je regrette sur ma Trottinette c’est mon Deck District v3, il est super solide, mais il est un peu court et je m’en lasse, je ne sais pas pourquoi. C’est pourquoi je vais m’acheter un Deck AO lambda 3.1 pour tester et j’espère que ce sera une trottinette à peu près parfaite pour moi. Sinon, en général, les pièces Tilt et Proto sont les meilleures.

Avenue de la Glisse : Quels conseils donnerais-tu pour choisir son matos ?

Jérémy : On voit tous les jours des riders sur French Scooter (groupe facebook ou les riders de Trotts demandent des renseignements) demander si cette pièce casse, ou si ces deux pièces sont compatibles… Mais tous matos cassent un jour, et chaque pièce va à chaque riders au niveau des dimensions, couleurs… Les riders choisissent leurs pièces en fonctions de la marques ou de la couleur mais ils oublient que ce n’est pas ça qui va leurs faire kiffer sur leurs trotts ! Pour bien choisir sa trottinette, je vous conseille de tester dans les skateparks le matos de tout le monde pour voir laquelle vous convient le mieux et avec laquelle vous aurez le meilleur feeling. Sinon allez directement au magasin pour des renseignements sur les pièces.

Avenue de la Glisse : D’après toi, quel est l’avenir de la trottinette en France ?

Jérémy : En France, les riders n’ont pas la même vision qu’en Australie par exemple. En Australie, le but des riders est de faire le plus de tricks en un seul saut alors qu’en France, on est plus dans l’esprit « avoir du style ou du flow », faire du curb, du rail. J’espère que cela continuera dans le temps en France. Je pense que de moins en moins de débutants vont commencer la trottinette et on verra plus de confirmés dans les skatepark. La trottinette, c’est comme le skate ou le Bmx, il y a eu des périodes de creux et de hausses au niveau des riders et je pense que l’on va bientôt rentrer dans une période de creux. Mais si les riders continuent à aimer ce sport, il n’y a pas de raisons pour qu’il disparaisse.

Avenue de la Glisse : Quel est ton « let’s motiv » ?

Jérémy : La trottinette ! Je ne me vois pas vivre sans, c’est ma raison de vivre (après ma famille, les potes et ma copine bien sûr). Ma vie se résume à la trottinette, tout à un rapport avec ce sport. On fait tellement de nouvelles choses avec ce sport !

Avenue de la Glisse : Quels sont tes projets pour l’année à venir ? Contests ? Trips ?

Jérémy : J’espère pouvoir rouler et me déplacer autant que cette année mais avec la première S qui arrive… On verra bien ! Je suis allé à la Street Jam v5 à Paris cette année, sûrement l’événement le plus connu chez les trotts. Je pense y retourner l’année prochaine si je trouve un moyen d’y aller. J’aimerais aussi participer au Scooter Contest de Montreux si je trouve l’argent pour y aller vu que c’est en Suisse. J’ai vu qu’il y avait l’Urban Space à Bayeux sur le nouveau skatepark, j’irai forcément. Je ferais aussi le contest de Cherbourg et évidement le contest de Caen en septembre. Mais bon pour ce qui est des déplacements, il fait que je trouve l’argent. J’aimerai vraiment aller à la Street Jam de Barcelone et y rester un peu car Barcelone c’est la ville du street et un petit trip là bas serait juste ouf !

Je remercie Avenue de la Glisse pour tout ce qu’ils font pour moi et pour cette interview, mes parents pour m’avoir soutenu et me laisser voyager, et bien sur mes potes ! Peace et bon ride !